Dans L' archipel du Waterpod

 Occurence clôture son 20e anniversaire

Dans L' archipel du Waterpod

L'archipel du WaterpodSous le commissariat de l’artiste Ève K. Tremblay, membre de notre conseil d’administration, Occurrence présente deux expositions:

Photographie, vidéo, dessin, sculpture et installation
Exposition de groupe

L'artiste new-yorkaise Mary Mattingly a conçu le projet The Waterpod , un eco-habitat flottant évoquant les oeuvres de Buckminster Fuller, d’Andrea Zittel, de Robert Smithson & Constant Niewenhuis. La structure du Waterpod a été construite sur une barge industrielle où ont été installés des systèmes permettant de générer de la nourriture, de l'eau et de l'énergie. Quatre cabines ont été construites pour les artistes résidants ainsi que des espaces communs accessibles aux artistes et aux visiteurs. Le Waterpod fut une initiative gratuite et participative de la Ville de New York et représente une intervention et un don réalisés par une équipe d'artistes, de designers, de constructeurs, d'ingénieurs, d'activistes travaillant avec divers groupes, ainsi que des compagnies participant sur une base "pro bono publico" ou " for the public good" . Ces contributeurs ont été réunis afin de créer un environnement comprenant à la fois des ressources publiques et une sphère privée expérimentale, un espace intérieur et extérieur malléable, un mobile hybride aquatique et terrestre. La plateforme s'est déplacée dans les cinq quartiers de New York ainsi qu'à Governors Island entre juin et octobre 2009. En plus de l'équipe qui a réalisé le projet, de nombreux artistes de New York et d'ailleurs sont venus le visiter et contribuer à son évolution. (voir http://www.thewaterpod.org/). Occurrence a organisé la visite des artistes canadiens sur le Waterpod à l'été 2009 dans le cadre des célébrations de son 20e anniversaire.
L'exposition Dans l'archipel du Waterpod présente d'une part des fragments de cette expérience commune selon la perspective personnelle des artistes partenaires qui ont contribué à la conception et à la réalisation du projet et qui ont vécu quelque temps sur le Waterpod : Mary Mattingly, Mira Hunter, Derek Hunter, Carissa Carman, Logan Smith, Alison Ward, Ian Daniel et Eve K. Tremblay. Elle présente aussi les oeuvres des artistes canadiens qui ont été invités à bord par Occurrence pour de courtes résidences sur le Waterpod notamment BGL, Diane Borsato, Frédéric Saia, Jean-Pierre Bourgault, Kate Greenslade, Marc Dulude, Rodney Latourelle, Sylvie Cotton. À ceux-ci se sont rajoutés en cours de route Geneviève Rousseau, Grégory Chatonsky et Charles Stankievech. Cette exposition regroupe les oeuvres créés par les artistes lors de leurs résidences et celles conçues en réaction à leurs expériences et expérimentations de la plateforme . Dans l'archipel du Waterpod déploie des fragments documentaires et des oeuvres reliées au monde fantasmatique et fictionnel du Waterpod ainsi qu'aux idées qu’il suscite.


Anatomie de la mélancolie
Solo, photographie
Mary Mattingly

Le titre « Anatomie de la mélancolie » reprend textuellement celui d’un ouvrage de référence de Robert Burton (1577-1640) sur la mélancolie: sa nature, ses manifestations, Mary Mattinglyses causes symptômes, pronostic et traitements divers. Divisé en trois grandes parties, largement subdivisées, le livre aborde aussi l’histoire et la philosophie de cet état mental. La première édition date de 1621 et l’ouvrage a été réédité à de courts intervalles environ cinq fois. L’ultime édition est celle qui englobe toutes les autres de façon totalisante. Parmi les sujets qui y sont traités, on retrouve l’amour, la religion et la médecine.
L’ouvrage de Robert Burton juxtapose l’utopie et la mélancolie de manière analogue à ma démarche photographique actuelle, par le biais de laquelle je documente des lieux spécifiques plusieurs années ou plusieurs décennies après que leur aspect utopique ou impérialiste s’est éteint. Mon travail interroge de façon objective les lieux de l’utopie et de la perte. Je vise à créer, simultanément, des projets et des espaces qui reflètent ces lieux afin d’approfondir les effets que produisent les environnements sociaux, psychologiques et physiques sur l’ascension et la déchéance de diverses communautés.    

Mary Mattingly


MERCI!

En plus des artistes partenaires faisant partie de l'exposition Dans l'archipel du Waterpod, Le projet Waterpod réalisé à New York en 2009 a été rendu possible grâce à de nombreux individus et organisations: Jean-Michel    Ross, Lonny    Grafman,    Waterpod    Advisor, Gabriel    Krause,    Lead Designer, Hendrik "Rik" Van Hemmen, Waterpod Advisor, Tressie Word, Greywater System Designer for Waterpod. The New York City Office of the Mayor Special Projects, New York City Office of Citywide Events Coordination and Management, The Richard J. Massey Foundation for the Arts and Sciences, The United States Coast Guard, The New York City Department of Parks and Recreation, The New York State Department of Parks and Recreation, The New York City Dockmaster Unit, Millers Launch, Weeks Marine, Frenkel & Co. Inc., Scarinci Hollenbeck, LLC, Alessi Organization, LTD, Duraport Marine Terminals, LLC, Blank Rome, Robert Mann Gallery, Skybridge Capital, The Durst Organization, Canada Council for the Arts, Délégation du Québec à New York, McManimon & Scotland, LLC, Action Arts League, Martin, Ottaway, Van Hemmen, and Dolan, Inc., Haworth, Entero Energy Corporation, Avatar centre d’artistes Qc, and numerous other organizations and individuals.
voir : http://www.thewaterpod.org/

Au Conseil des arts et des lettres du Québec et au Conseil des arts de Montréal pour leur soutien financier.

Occurrence espace d’art et d’essai contemporain

5277 avenue du Parc
Montréal, Qc, Canada
H2V 4G9
T:514-397-0236
www.occurrence.ca
Du mardi au samedi de 12h à 17h


 

 
< Précédent   Suivant >

Commanditaires audio


 

Distributeur indépendant


FrogRadio reprend du galon


RocketTheme Joomla Templates